L’histoire à succès de NANA FAIZA Laouali Nouhou, une animatrice engagée pour l’assainissement dans la commune de Kantché

NANA FAIZA Laouali Nouhou est une femme de 27 ans qui vit dans la commune de Kantché, au Niger veuve et mère deux enfants. Elle fait partie des dix (10) animateurs endogènes dont huit (8) Hommes et deux Femmes (2) qui ont réussi le test de recrutement fait par la commune avec l’appui technique de DEMI-E en partenariat avec l’UNICEF.

Ce projet vise à sensibiliser les populations à l’importance de l’hygiène et de l’assainissement, et à les accompagner dans la construction et l’utilisation de latrines.

NANA FAIZA Laouali Nouhou a été la toute première femme qui a subi l’épreuve de recrutement des animatrices de son village pour suivre une formation sur le développement du marketing de l’assainissement et maitrise d’ouvrage communale dans la commune de kantché . Elle a appris à utiliser des outils participatifs, comme la cartographie sociale, le calcul des coûts de la défécation à l’air libre, ou le transect walk, pour provoquer une prise de conscience collective et un changement de comportement chez les habitants.

Après la formation d’AUSPE sur leur rôle dans l’assainissement, NANA FAIZA Laouali Nouhou a rejoint l’équipe MOC (Maitrise d’Ouvrage Communale), composée de représentants de la commune, des services techniques, des leaders religieux et coutumiers, et des ONG. L’équipe MOC est chargée de superviser et d’appuyer les activités du projet FDAL dans les villages ciblés. NANA FAIZA Laouali Nouhou a ainsi participé à plusieurs séances de déclenchement, où elle a animé des discussions, des jeux et des démonstrations pour sensibiliser les communautés aux risques sanitaires et environnementaux liés à la défécation à l’air libre. Elle a aussi contribué au suivi des progrès réalisés et à l’Auto-Evaluation communautaire par les villages, en vérifiant le nombre et la qualité des latrines construites, et en encourageant les ménages à adopter de bonnes pratiques d’hygiène.

Grâce à son engagement et à son dynamisme, NANA FAIZA Laouali Nouhou a réussi à mobiliser et à convaincre de nombreuses personnes de son village et des villages voisins à s’impliquer dans le projet de développement du marketing de l’assainissement et maitrise d’ouvrage communale dans la commune de kantché, et à collecter et transmettre des données post-FDAL via RAPIDEPRO et la prise de main par les membres d’AUSPE. Elle a aussi été un exemple pour les autres jeunes, en particulier les jeunes filles, qui ont vu en elle une source d’inspiration et de motivation. NANA FAIZA Laouali Nouhou a ainsi contribué à l’atteinte de l’objectif d’étude Baseline et de l’étude de marché simplifiée du projet de développement du marketing de l’assainissement et maitrise d’ouvrage communale dans la commune de kantché, qui est de faire de la commune de Kantché une zone sans défécation à l’air libre, et d’améliorer la santé et le bien-être des populations.

NANA FAIZA Laouali Nouhou est fière du travail qu’elle a accompli, et elle espère continuer à œuvrer pour le développement de sa commune. Elle témoigne : « Je suis heureuse d’avoir participé à ce projet, car j’ai appris beaucoup de choses, et j’ai pu aider ma communauté à changer de comportement. Je pense que l’assainissement est un droit humain, et que tout le monde devrait avoir accès à des latrines dignes et propres. Je remercie l’ONG DEMI-E et l’UNICEF de nous avoir soutenus dans cette démarche », et je souhaite que ce projet continu parce que les six (6) mois ne suffisent pas pour accomplir cette mission.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.