TEMOIGNAGE DE ZOUEIRA ALI, UNE DES BENEFICIAIRES DE LA MINI-AEP (ADDUCTION D’EAU POTABLE) DE POULOULA

Je m’appelle Zoueira Ali, j’ai trente ans (30).Je suis mariée mais je vivais une vie très précaire avec mes (03)trois enfants. Mon mari, n’a pas non plus suffisamment de moyens financiers pour nous soutenir. Nous n’avion pas accès facile à l’eau potable parce que le point d’approvisionnement en eau de notre village est une PMH (Pompe à Motricité Humaine) et n’était pas du tout adaptée à ma situation d’handicape physique, à cela s’ajoute la queue interminable au tour du point d’eau, d’où une situation embarrassante pour mon bien etre,nous avions beaucoup souffert de cette situation.

Mais, depuis l’avènement du projet CRADI2 qui a réalisé une mini AEP (Adduction d’Eau Potable) dans notre village, notre vie a changé à mon plus grand bonheur. Nous somme épanouis puisque l’accès à l’eau n’est plus un problème pour nous, en plus j’en ai plus besoin de recourir aux autres ou bien à mes enfants qui sont petits pour m’aider à puiser l’eau puisqu’avec l’accessibilité au niveau de l’ouvrage, j’y accède facilement et cela a permis à mon mari de consacrer plus son temps à son petit commerce d’arachide et du cola. De plus, au village, les gens sont beaucoup plus empathique avec les sensibilisation communautaires, sur les bonnes pratiques d’hygiène et sur les droits des personnes andicapés,que nous recevions, grâce auxquelles les gens prenaient conscience que nous aussi nous avons le droit de jouir pleinement des potentiels de la vie comme tout le monde. Malgré mon handicap physique, il suffit juste d’ouvrir le robinet avec une main pour que l’eau jaillisse.

Depuis lors, ma vie a vraiment car grâce à cela j’ai même initié un petit élevage de caprin et bovin et j’envisage de faire un petit potager dans ma cour. Vraiment merci CRADI2et je souhaite aux villages voisins de bénéficier également de ce genre de projet


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.